WordPress représente environ 17.5% de l’ensemble des sites au monde. Ce succès est dû en partie à sa manipulation aisée. Il est facile d’apprendre à utiliser WordPress avec un peu de temps et de la bonne volonté. Au-delà du fait qu’il faut connaître quelques bases de HTML et du CSS, il faut aussi comprendre le mode de fonctionnement de ce CMS.

Les bases de WordPress

Pour schématiser simplement son mode de fonctionnement, il y a 3 choses à savoir sur WordPress :

  • WordPress est comme un système d’exploitation. C’est une interface qui permet de gérer les multiples éléments qui le composent. A l’origine, WordPress était juste un outil conçu pour tenir un blog ou un carnet de bord en ligne. Mais l’outil a évolué pour devenir un système de gestion de contenu (CMS).
  • Les thèmes sont en fait, des trames de fond du site (couleur, architecture, structure, agencement, police, etc….). Ils sont souvent déjà installés sur l’interface WP, mais certains modèles payants peuvent être téléchargés et installés.
  • Les Plugins sont des extensions qui viennent enrichir les fonctionnalités WordPress.

Le fonctionnement du back-office WordPress

fonctionnement-wordpressWordPress est écrit dans le langage de programmation PHP et dispose d’une base de données MySQL. En d’autres termes, lorsqu’un internaute effectue une recherche sur internet, son navigateur (Mozilla ou Chrome) envoie une requête au serveur interne de votre site WordPress. Ce serveur traite la requête en sélectionnant dans la base de données toutes les informations en relation avec la requête (titres de page, textes, liens, images, etc…). Il génère une page HTML avec les informations extraites et la renvoie au navigateur de l’internaute.

Pour que WordPress puisse donc fonctionner correctement, il faut un hébergement adapté sur un serveur capable de stocker et de sauvegarder les données. Le site WordPress peut donc être administré de n’importe où, avec juste une connexion internet et un ordinateur.

Pour la partie « administration », il faut noter que WordPress a deux interfaces distinctes : l’interface front office qui est consultable par les internautes et l’interface back-office à partir duquel, on peut gérer le site et les contenus.

Le fonctionnement du back-office WordPress est très simple. Chaque élément a un rôle bien défini. Le moteur gère les contenus. Les thèmes permettent de gérer l’affichage des contenus et permettent donc d’améliorer l’habillage des textes (police, couleurs, agencements, etc…). Les widgets sont de petits objets utiles qui rajoutent du cachet à un site sans pour autant être considérés comme des extensions (calendrier, tags, liste des derniers billets, etc…). Ainsi WordPress fait montre de beaucoup d’avantages pour la création de site internet.

Voir aussi :