La notion de « Responsive Web Design » apparue en 2010, est rapidement devenue un élément incontournable dans les projets web. La construction d’un site web quel qu’il soit, ne peut plus désormais s’en passer. Cette approche consiste simplement à offrir une expérience de lecture et de navigation optimale à l’utilisateur, à travers une série de manipulations diverses.

L’affichage responsive : la meilleure solution pour s’adapter aux terminaux mobiles

affichage-responsive-design-indispensableLe site web responsive présente plusieurs avantages par rapport au site web dédié ou aux applications. Dans un projet de site dédié, il faut concevoir plusieurs sites identiques (voire dupliquées) mais à destination de différents supports. On se retrouve donc parfois avec un site principal pour le web, un site pour Smartphones, un site pour tablettes, etc… Cette méthode est peu pratique par rapport à la version responsive et elle est aussi très coûteuse.

Les applications natives nécessitent quant à elles, le développement de plusieurs langages spécifiques propres à iOS, Android ou Windows pour pouvoir être utilisables. Le coût de développement peut être considérable. Alors qu’avec une version responsive, les coûts peuvent être maîtrisés. Si l’objectif principal est d’adapter son site web à la résolution des différents types de terminaux, le design responsive est la meilleure solution.

L’affichage responsive : une question de survie pour les sites web

L’un des principaux avantages d’un site web responsive est l’optimisation SEO. Désormais, les sites qui proposent des versions mobiles sont volontairement, mieux classés par Google dans ses pages de recherche. Raison de plus donc pour s’intéresser de plus près à cette solution plutôt qu’à une autre.

Par ailleurs, le responsive design s’est démocratisé à l’ensemble des outils de création de site comme les CMS ou Système de gestion de contenus. Il est maintenant possible de trouver des thèmes WordPress, des Template Joomla ou encore des modules Prestashop, gratuits ou payants, en version « responsive ». Il est devient donc encore plus simple de créer son site puisque grâce à ces extensions responsives, la transformation est automatique.

Pour mettre en place une version responsive, il faut des compétences techniques bien sûr, quelques outils et innovations technologiques (la grille fluide, les images flexibles, les contenus flexibles, le CCS3 Media Queries, le Viewport, etc…). Le degré de complexité du site responsive augmente en fonction des besoins.

L’utilisation d’un site responsive implique un suivi de chaque instant avec la préparation de tests variés tout au long du projet (simulateur, « device labs », requête, etc…). Ces tests ont pour but de mesurer le temps et la qualité d’affichage des pages tout en notifiant les erreurs éventuelles détectées.

Voir aussi :