Le but d’une optimisation est bien entendu de bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherche. Or, certaines pratiques représentent un danger et sont jugées par les moteurs de recherche comme abusives. C’est le cas notamment de la sur-optimisation ou encore des liens de masse.

La sur-optimisation et ses effets

suroptimisation-link-de-masseLa sur-optimisation par le référencement naturel est en fait, l’utilisation abusive et incohérente des mots-clés. Certains propriétaires de blogs ou de sites sont prêts à tout pour être bien placés dans les pages de résultats Google, quitte à manipuler les pageranks.

C’est pour limiter le recours systématique et abusif à ces techniques prohibées que Google a développées Penguin. Cet algorithme cible spécialement la sur-optimisation par mots-clés ou « keyword stuffing ».

Le « keyword stuffing » ou la sur-optimisation SEO par mots-clés se reconnaît à :

  • Une présence trop importante de mots-clés dans un même article ou sur une page
  • Un maillage de liens internes disproportionnés

Un mot-clé cité à plusieurs reprises dans l’URL, la catégorie, le titre de l’article, le titre de la page, les titres H1, H2 et H3, le corps du texte et les images n’échappera pas à la sanction de Google Penguin. Il est donc préférable de réduire leur nombre et de ne pas faire de répétition.

Les liens de masse

Souvent, ce ne sont pas les techniques qui sont mises en cause, mais plutôt la façon dont elles sont utilisées. La création de liens internes et externes est toujours aussi importante pour le référencement et l’optimisation SEO d’un site. Certes, plus il y a de liens sur un site, plus il est populaire. Il peut aisément monter dans les résultats, mais seulement si les liens sont naturels.

Attention donc aux liens automatiques et en masse, aux liens en sidebar ou en footer sur des sites sans aucun rapport avec son activité, aux spams générés par des programmes d’affiliation, aux achats de liens, aux outils de netlinking automatisés, aux backlinks artificiels, aux échanges de liens, etc…

Lorsque les robots d’indexation découvrent des liens manipulés ou non naturels pointant vers un site dans l’intention de manipuler le pageranking, Google sanctionne rapidement le site en question. L’impact est immédiat puisque le site peut perdre des places (entre 6 et 30 places) voire même disparaître complètement des SERP.

En conclusion, il faut s’orienter davantage vers un contenu informatif et ne pas créer de liens en trop grande quantité sur un laps de temps trop court. La sur-optimisation est loin d’être utile en référencement et peut même être pénalisante. Il faut trouver le juste milieu pour les mots-clés comme pour les liens.

Voir aussi :