L’élément de référence pour les moteurs de recherche est la page web. Il est donc impératif de structurer les idées pour la rendre compréhensible. En d’autres termes, la manière dont le message est dit compte autant que le message lui-même). Ainsi, la répétition et la répartition d’expressions clé, l’usage de champ lexical adapté et la présentation du texte sont des éléments incontournables du SEO.

L’importance de la densité de mot clé dans le référencement SEO

structure-page-webUn bon rédacteur sait que le mot et ses variations devront être présents dans le titre, dans l’URL et dans l’accroche également appelée Méta description. Un travail minutieux devra être réalisé sur le mot-clé, car il est le fil conducteur qui va déterminer l’ensemble du vocabulaire utilisé dans le texte.

Ainsi, la densité de mot clé dans le corps de texte ne devra pas être trop élevée au risque de se faire sanctionner par le moteur de recherche. Le mot clé reviendra donc en moyenne 5 à 6 fois dans un article de 500 mots.

Le champ lexical pour enrichir le thème

Il existe aujourd’hui des outils capables de générer du vocabulaire se rapportant à un même domaine que celui du mot clé choisi. Certains logiciels sont même capables de déterminer les groupes d’expressions ou de mots qui sont plus appréciés par les moteurs de recherche. Un texte a toutes les chances d’être bien positionné à condition d’être riche et pertinent. Il faut donc tenir compte du fait que le champ lexical d’un mot peut ouvrir sur des domaines connexes jusqu’à obtenir une « longue traîne » très appréciée des SERP.

Champ lexical connexe du mot clé « accident » : Voiture, moto, route, autoroute, médecin, hôpital, bloc opératoire, urgence, secours, douleur, peine, soins, pansement, sang, plaie, fracture, chute, coup, arrêt de travail, assurance, indemnité compensatrice, et ainsi de suite…

Organiser les idées en soignant la présentation

Un texte clair, aéré, naturel avec des phrases simples attire davantage l’attention de l’internaute, mais aussi du moteur de recherche. Le modèle de structuration le plus courant est simple :

  • Un titre (H1)
  • Une introduction de 2 ou 3 phrases qui résume rapidement le contenu du texte
  • Le titre du premier paragraphe (H2)
  • Les sous-paragraphes (H3)
  • Le titre du second paragraphe (H2)
  • Les sous-paragraphes (H3)
  • Conclusion

L’aération du texte intervient souvent pendant la première relecture. Sauts de page, retours à la ligne, listes à puces peuvent se révéler très utiles pour rendre le texte plus agréable à lire. Tout comme l’image ou la photo à insérer de préférence après le chapeau et qui sera relié au mot clé par le tag Alt de l’image.

Voir aussi :