La création d'un site internet est soumise à plusieurs règles qu'il est préférable de respecter pour le rentabiliser au maximum. En effet ces règles vont permettre de favoriser le positionnement du site sur Google mais également renforcer l'expérience utilisateur (UX)ou simplement mettre le site en conformité avec la loi.

L'importance d'un affichage multi-écran

regle-site-internetDe nos jours plus de la moitié des internautes naviguent d'un appareil mobile. Que ce soit un smartphone ou une tablette, ce type de navigation est de plus en plus en vogue. Ainsi il devient essentiel pour tout professionnel d'avoir un site internet adapté à ces terminaux. Plusieurs possibilités existent pour optimiser un site internet pour les mobiles. Que l'on parle d'affichage responsive ou de site internet mobile, un site web se doit d'avoir un affichage pour tous les types d'écran. De plus depuis avril 2015, Google favorise dans ses résultats de recherche les sites qui sont optimisés pour l'affichage mobile. La rentabilité d'un site internet est donc désormais conditionnée à ce type de performances multi-plateformes.

Une expérience utilisateur optimale est devenu indispensable

Une règle importante pour faire de votre site internet un outil favorisant la prise de contact ou les ventes en lignes directement sur votre site est de penser, généralement en amont de la création de votre site, à procurer à l'internaute une expérience utilisateur maximale. En effet un site internet avec un bon référencement peut pâtir d'une mauvaise expérience utilisateur également appelée UX qui va réduire le taux de conversions des visites sur votre site. A l'inverse ue excellente ergonomie permettra de maximiser les demandes des devis ou les ventes lorsqu'un visiteur est parvenu sur votre site.7

Le cadre légal d'un site internet

Un site internet est également soumis à certaines lois. Il faut donc prêter une attention certaine à ces règles qui pourraient coûter des amendes voire la fermeture définitive d'un site. Parmi ces lois, nous pouvons recenser celle concernant la politique des cookies sur le site, les déclarations à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés), ou encore les mentions obligatoires à faire apparaître.

Pour en savoir plus :