Des études ont démontré que les utilisateurs de smartphones préfèrent de plus en plus les applications mobiles. Le nombre de téléchargements d’applications natives depuis la plateforme d’achat AppleStore confirme cette tendance.

Comment fonctionne une application native Apple ?

application-native-apple-iosLes applications natives Apple sont développées avec le langage Objective-C pour les terminaux mobiles utilisant le système d’exploitation iOS (iPhone, iPad). Par conséquent, elles sont incompatibles avec tous les autres types de terminaux utilisant Android ou Windows Phone.

Les applications natives préinstallées sur l’iPhone sont nombreuses et variées (mail, contact, calendrier, messages, médias, photo, etc…). Autant dire que sans elles, l’iPhone ou l’iPad ne serait qu’un simple appareil de réception et d’émission d’appel.

Chacune de ces applications natives peut être paramétrée depuis l’interface dédiée afin d’améliorer l’expérience utilisateur et l’ergonomie générale du terminal en fonction des goûts de chacun. Ces applications présentent également de nombreux avantages et inconvénients. Elles peuvent être riches et performantes. Mais elles peuvent aussi devenir lourdes et incompatibles.

L’impact de la version iOS 10 sur les applications natives Apple

Ces problèmes de lourdeurs et d’incompatibilité sont actuellement au cœur de l’actualité Apple puisque tout récemment, la marque a annoncé que certaines de ses applications natives pourront être enfin désinstallées avec la nouvelle version iOS 10. Cette fonction répond en fait, à une requête simple des mobinautes qui ont constaté la présence d’un trop grand nombre d’applications natives inutiles ou inutilisées dans leur iPhone.

Les utilisateurs d’iPhone 5C qui ne disposent en tout et pour tout que de 8 Go, peuvent effectivement rencontrer des difficultés lorsque le système d’exploitation prend trop de place. Les applications inutiles rendent les téléchargements des mises à jour de plus en plus difficiles.

Une quinzaine d’applications natives Apple serait concernée par cette fonction (Bourse, Boussole, Calculette, Calendrier, Contacts, FaceTime, Home, iBooks, iCloudDrive, iTunes Store, Mail, Mémo vocal, Mes amis, Météo, Music, News, Notes, Plans, Podcasts, Rappels, Vidéos, Watch).

Le manque de souplesse de cette solution Apple est également pointé du doigt. Certes, elle est performante et offre une résolution haute qualité, mais elle ne laisse aucune liberté aux utilisateurs. Comme chaque fabricant a son propre langage de programmation, il n’y a d’autres options que de désinstaller certaines fonctions pour les remplacer par des applications payantes en vente sur les plateformes dédiées.

Apple met cependant, en garde sur la suppression de ces fonctionnalités qui en réalité, ne vont pas vraiment libérer de la place. La suppression de certaines applications natives peut en effet affecter le fonctionnement du terminal.

Voir aussi :